Inscrivez-vous à la newsletter et économisez 10%
Livraison offerte dés 50€ en France métropolitaine

Maternité et cheveux : comment freiner la perte de cheveux pendant la grossesse et après l’accouchement ?

Maternité et cheveux : comment freiner la perte de cheveux pendant la grossesse et après l’accouchement ?

La grossesse est un évènement fort, aux implications In&Out, tant sur le mental que sur le corps, et qui continuent même après l’accouchement.
Durant la grossesse, la femme est sous une influence hormonale dite « bénéfique » : sa chevelure est plus belle, plus saine, plus forte. 
Après l’accouchement, le corps subit une baisse soudaine d’hormones, qui peut provoquer une perte de cheveux subite et parfois massive.
Que faire afin de prévenir ce phénomène après la naissance de Bébé ?

Éclairage.


Grossesse : quelles sont les différences sur le cycle du cheveu ?

 

Avant tout chose, sachez que le cycle du cheveu « normal » comporte trois phases :

  • La phase de croissance, appelée « anagène » : le cheveu pousse d’environ 1 millimètre par jour. Cette phase peut durer entre 3 à 7 ans
  • La phase de battement dite « catagène » : le cheveu met en pause sa croissance, pendant environ 3 semaines
  • La phase de renaissance « télogène » : le cheveu arrive en fin de cycle, se déloge progressivement et laisse place à la repousse d’un nouveau cheveu. Cette dernière phase dure de 2 à 3 semaines.

Dans le cadre d’une grossesse, ce cycle est perturbé : le taux d’œstrogènes augmente de façon importante, sous une influence hormonale dite « bénéfique », ce qui augmente également la vascularisation du bulbe capillaire.
Résultat : les cheveux sont plus beaux, plus sains, plus forts, car la phase « télogène » subit un ralentissement et les cheveux tombent moins.

Accouchement : quelles sont les causes de la chute de cheveu ?

 

La première cause est d’ordre hormonale.
Après l’accouchement, le taux d’oestrogènes va diminuer subitement.
Toutes les nouvelles mamans seront confrontées à la diminution œstrogénique, de fait, la chute de cheveux sera quasi inévitable. Cependant, cette chute pourra varier en intensité et en durée.

Il peut arriver que cela provoque une chute massive et simultanée : on parle alors de perte de cheveux réactionnelle, qui peut se produire de 2 à 3 mois après l’accouchement, période qui correspond à la fin de la phase télogène normale.
D’autres facteurs psychologiques et physiques comme le stress, la fatigue générale dus à l’arrivée de bébé peuvent aussi avoir une influence sur le cycle du cheveu. Le retour de couche et ses pertes sanguines ont pour conséquence fréquente de provoquer une carence en fer.
Enfin, l’alimentation d’une nouvelle maman n’est souvent pas optimale, souvent par manque de temps, ce qui prive son organisme de certains nutriments qui en conséquence bouleverseront le cycle normal du cheveu expliqué ci-dessus.

Sans oublier naturellement, qu’observer cette perte de cheveu réactionnelle… constitue aussi en soit un stress supplémentaire ! Mais pas de panique…Absology propose ici cet éclairage afin de vous guider au mieux pour prévenir efficacement ce phénomène malheureusement méconnu des jeunes mamans !

 

Quels traitements envisager pour prévenir ce type de chute de cheveux ?

 

Afin de contrer cette perte de cheveux post-grossesse, il est recommandé d’adopter encore une fois une approche holistique de beauté, et de confort, In&out, en veillant avant toute chose à la bonne qualité de son alimentation et son sommeil.

Pour des résultats plus ciblés, voici quelques conseils supplémentaires :

  • En traitement local : optez pour un soin capillaire topique à forte concentration en kératine et vitamines B (comme B5,B6,B8) afin de protéger votre cuir chevelu et de renforcer la fibre capillaire.
    N’hésitez pas à procéder à un massage capillaire au moment du shampoing, ce qui aura un effet stimulant sur la pousse des cheveux. Ceci étant dit, veuillez à ne pas trop frictionner votre cuir chevelu, pour ne pas attaquer un cheveu déjà fragilisé.
  • En traitement oral : intégrez à votre routine quotidienne la prise d’un complément alimentaire adapté afin de palier à d’éventuelles carences.
    Soutenir son alimentation d’un complément participera notamment à la formation et au renforcement de la kératine produite naturellement par l’organisme. Absology a élaboré Stop & Grow Hair aussi en réponse à cette problématique ciblée. Grâce à ses plantes et nutriments spécifiques, il est formulé pour aider à lutter concrètement contre la chute de cheveux post-grossesse, en stimulant la pousse et en apportant force et brillance à des cheveux fragilisés.

 

Pourquoi et comment Stop & Grow Hair est le soin adapté pour freiner la chute de cheveux après l’accouchement ?

 

Au cœur de ses formules, et notamment dans celle de Stop & Grow Hair, Absology a intégré le complexe Keranat™.
Un actif breveté, 100% végétal et naturel à base d’huile de millet, sans gluten, qui est une solution innovante et naturelle pour lutter efficacement contre la chute des cheveux et pour redonner beauté et éclat à la chevelure.

Keranat™ a la particularité d’agir directement au niveau du moteur biologique du cheveu : la papille dermique, et après tous les bouleversements liés à la grossesse et à l’accouchement cités plus haut dans cet article, Keranat™ offre la possibilité de restaurer un cycle de vie sain à des cheveux dont le cycle s’est vu perturbé.

Stop & Grow Hair diminue significativement la chute de cheveux d’environ 50% après un traitement de 12 semaines, et stimule la multiplication cellulaire dans le bulbe capillaire ce qui est important pour une croissance optimale du cheveu. La synergie de ses actifs permet d’augmenter l'épaisseur du collagène autour du bulbe pileux, ce qui permet un ancrage plus solide des cheveux en les rendant plus résistants, beaux, brillants, nourris et moins secs.

Enfin, Stop & Grow Hair compte parmi ses ingrédients du Fer, ce qui se montrera davantage pertinent dans le cadre d’un retour de couche qui s’accompagne très souvent d’une carence, et de biotine, recommandée pour stimuler la production de kératine naturelle.

 

Puis-je prendre Stop & Grow Hair en prévention pendant ma grossesse ?
Et si j’allaite ?

 

Dans ces deux cas, il n’existe aucune contre-indication à la prise de compléments Absology, puisque tous les ingrédients sont d’origine naturelle. Chaque femme étant différente, nous recommandons toutefois bien évidemment de demander conseil à votre médecin avant de commencer un quelconque traitement.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire ou par message en écrivant à hello@absology.co !

Cliquez ici pour découvrir Stop&Grow Hair

Article Précédent Article Suivant

Produits performants

Complexes brevetés avec une efficacité prouvée par des études scientifiques menées.

Produits naturels

Capsules vegans et ingrédients d’origine naturelle qui offrent la meilleure biodisponibilité afin de garantir une assimilation parfaite.

Responsable & engagé

Nos flacons sont 100% recyclables et nos étuis sont certifiés FSC.

Made in Italy & France

Nous nous appuyons sur des partenaires d'excellence afin d’assurer une parfaite qualité du processus de développement.

Disponibilité